logo nap

Télétravailler efficacement

Peu importe à quel moment la pandémie sera derrière nous, le télétravail lui sera là, bel et bien installé dans notre quotidien.

 Contrairement à ce que l’on pourrait penser, le télétravail n’inspire pas la paresse mais l’excès de zèle. En effet, les personnes en télétravail ont tendance à travailler plus chez elles qu’à leur bureau.

Cela est dû au fait qu’elles se lèvent aux mêmes horaires que d’habitude et n’ayant pas de trajet à parcourir, se mettent plus tôt devant leur ordinateur. Il leur arrive très régulièrement de travailler 10 à 12 heures par jour. 

Cela ne va pas sans générer du stress et de la fatigue, beaucoup ont du mal à décrocher, même le soir.

« Qui veut voyager loin, ménage sa monture » pour cela il est important de se créer une routine journalière, alliée à une discipline qui permettent de travailler de manière efficace et sereine.

Tout d’abord, vous pouvez remplacer votre trajet domicile-travail par une ballade à pied autour de chez vous. Puis commencez la journée de travail en listant les tâches à accomplir en y incluant des pauses à faire régulièrement. Ces pauses tout au long de la journée sont importantes, d’une part parce que la position assise peut avoir des conséquences graves sur la santé : surpoids, maux de dos, varices, maladies du cœur etc…et d’autre part, votre cerveau a besoin de se reposer régulièrement pour pouvoir rester concentré et productif.

 Lorsque vous devez téléphoner, faites-le en marchant, cela permet de vous dégourdir les jambes et votre cerveau s’activent. Les effets de la marche sont désormais largement démontrés par les recherches sur le cerveau. En marchant, vous augmentez les connexions entre les neurones.

Félicitez-vous vous-même lorsque vous terminez une activité prévue. Décidez de l’heure à laquelle vous allez finir votre journée, respectez votre décision et n’y revenez que le lendemain matin.

Dernier conseil, pour la nuit, laissez votre portable dans le salon en mode avion, 33% des personnes qui dorment avec le téléphone sur la table de chevet, le consultent la nuit. Cela participe au stress et ne permet pas au cerveau de se reposer.

Plus de 50% des personnes interrogées souhaitent continuer le télétravail 2 à 3 jours par semaine, tout le monde peut y gagner à conditions d’y mettre un cadre qui permette de bien le vivre. Preuve que la situation de crise apporte aussi de belles opportunités à qui veut les voir.